Sélectionner une page

 4,273 Nombre de vues totales,  4 Vues du jour

Ivan en Street and Roads

Premier volet qui fait suite à la lecture du pavillon des cancéreux de Soljenitsyne

Accès à la librairie où je présente les romans que j’ai écrits. Promenez-vous, faites votre choix, tout est en livre accès

Centre

d’Appels !

Je vous écoute…

Les denières nouvelles internautiques

Section non pourvue.

Accès au roman

La grenouille

Elle voulait se faire reconnaître pour ce qu’elle était.

Un conte

Pour les enfants mercuriens…

Eget Tincidunt

Curabitur arcu erat, accumsan id imperdiet et, porttitor at sem. Nulla quis lorem ut libero.

Hi

Je suis Olivier ISSAURAT, j’écris des nouvelles, des romans, quelques poèmes. J’habite en Seine Saint Denis…

Je suis enseignant spécialisé, je m’intéresse à la difficulté scolaire d’une manière générale. Il m’arrive de faire part de mon ressenti dans ce que j’appelle « psychopédablogue ». Je joue aussi de la guitare avec un Z’Ami qui s’appelle Jean-Yves, je mets en ligne quelques une de mes prestations dans « librairie musicale« . Parfois je fais part de mes visites internautiques sur la toile.

Le mail pour me joindre :

olivier.issaurat@free.fr

N’hésitez pas à me faire par de vos remarques, de vos critiques. Les encouragements sont aussi les bien venus !

Amet Sit Consecteture

Vivamus magna justo, lacinia eget consectetur sed. Nulla quis lorem ut libero malesuada feugiat. Cras ultricies ligula sed.

Convallis Nec Nisi

Vivamus magna justo, lacinia eget consectetur sed. Nulla quis lorem ut libero malesuada feugiat. Cras ultricies ligula sed.

From ze Blog

Streets and Roads

La rue rend libre !Ivan nous invite à la promenade rue-pestreJe suis dans la rue itou... j'y déambule à ta recherche !Mais faudra prendre tes petits pieds pour te rendre tout.e seul.e jusqu'à la page 98...La rue, c'est quoi ? *La rue on s'y meut comme le troupeau...

Le Sport

Un ami qui vous veut du bien... ou pas !Courir, courir, mais après quoi ? Telle est la question !Et moi, le sport...... je le retourne comme une crêpe et je le déguste avec du sucre !Faudra utiliser vos petits pieds pour vous rendre tout seul jusqu'à la page 41...Et...

Conte pour enfants mercuriens

Erreur d’appréciation !Voilà  comment ça commence :Il était une fois, en bordure de la grande forêt, une poignée de fermettes qui vivaient là en bonne entente. Les uns fournissaient ce qui manquait aux autres et les autres patientaient jusqu’à ce que l’occasion se...

Joins-toi z’à nous

1 + 7 =