Sélectionner une page

 141 Nombre de vues totales,  2 Vues du jour

Le pavillon au fond du bois… : Edito n°2

par | Mar 22, 2022 | le pavillon | 0 commentaires

Premier volet qui fait suite à la lecture du pavillon des cancéreux de Soljenitsyne
Poème cancéreux
Quand l’hiver nous embrasse sans fin de ses bras froids
Oublieux, l’homme pleure sur son manteau épais
J’entends ses pas dans la brume glacée du quai
L’angélus, lui, transpercera le monde d’effroi

Le vagabond voudrait s’abriter du suroît
Au loin il croit discerner un havre de paix
Il n’en est rien, l’entrée du lieu est au forfait
Le crédit, interdit même sur la bonne foi

Il n’y reste que l’église pour les spectres indigents
Dieu ne prête jamais aux âmes sans argent
Et seule la camarde les recueille en son sein

Sur la terre dépeuplée tu n’es plus qu’un fardeau
Tu voudras, pauvre ami, aussi un peu de vin
Pour qu’enfin ton visage brille et devienne beau

Ecrit par Olivier ISSAURAT
Accès édito n°1
Accès édito n°3
Accès édito n°4